LES SIGNES D’ALARME QUI NOUS INVITENT À CHANGER DE FRÉQUENCE

LES SIGNES D’ALARME QUI NOUS INVITENT À CHANGER DE FRÉQUENCE
Chaque jour, nous avons à avoir conscience de notre vibration. Car de notre vibration découle nos expériences et notre attitude intérieure est toujours déterminante dans ce que nous vivons. En tant que créateurs, nous avons toujours la possibilité d’inverser la tendance en modifiant notre propre fréquence vibratoire. 

Nous devrions aborder chaque nouveau jour dans la gratitude et vous me direz, il y a des jours où c’est plus facile que d’autre !  Alors pour vérifier notre (bonne)fréquence nous pouvons prendre l’habitude chaque matin de nous poser ces questions : 

Est-ce que je me sens bien ? Est-ce que je me sens calme et serein(e) ? Est-ce que je suis dans la joie d’aborder ce nouveau jour ? Est-ce que je suis reconnaissant(e) pour ce que je vis ? ”

(ou tout simplement “est-ce que je suis dans l’Amour ?” )

 

Nos émotions (positives ou négatives) nous permettent de mesurer notre fréquence et ainsi être dans la conscience de ce que nous créerons ! Nous sentir bien, calme et serein, heureux et joyeux, ouvert à la vie suffit à la vie à la création de l’harmonie ! 

 
Il y a de temps en temps, des moments plus compliqués, ces moments où nous pouvons être coincés dans de basses vibrations et de basses énergies desquelles il nous faut parfois un temps pour remonter à la surface.  

Dans ces moments là, nous ne sommes pas sur LA fréquence vibratoire qui nous permet de créer une vie harmonieuse et j’ai constaté de nombreuses fois que l’univers et nos guides nous envoient certains signes d’alarme pour nous réveiller.

Une manière de venir nous secouer quand nous prenons un peu trop la vie au sérieux et que nous nous enfermons la tête dans le guidon, car oui, ça nous arrive à tous ! Ce sont les signes de l’univers qui nous invite en fait à changer notre fréquence, c’est à dire nos pensées et nos émotions. Ces signaux sont surtout là pour nous sortir du mental pour nous ramener dans l’instant présent !

 

  • se cogner ou se blesser légèrement, glisser, tomber, se casser la figure : Et je l’ai constaté tellement de fois ! Quand je me cogne j’essaie de revenir en conscience sur ce que j’étais en train de penser et je dois bien avouer qu’à chaque fois que cela arrive mes pensées n’étaient pas tout à fait positives et harmonieuses.
  • perdre, abîmer ou casser un bien : Il y a bien plus important que nos bien matériels et la course au matériel et au profit peut dans nous éloigner de l’essentiel et de notre évolution.  Si la vie nous prive de quelque chose nous avons à nous en détacher et à nous concentrer sur ce qui est vraiment important pour nous.
  • accrocher ou casser son véhicule : c’est le signe de l’univers pour nous dire ” STOP, ralentis, tu vas trop vite, écoute-toi et apprend à te placer au premier plan”Nous sommes invités ici à réviser nos priorités et les obligations que nous nous créons. Tout ce qui touche à notre véhicule en dit long sur notre état physique et sur nos besoins. Puisque tout est une prolongation de nous-même ( notre voiture, notre maison, l’intérieur de nos placards…)
    exemple : être privé de véhicule traduit parfois un repos nous étant nécessaire, que nous refusons pourtant de nous octroyer.
  • tomber malade, avoir des maux de têtes, des migraines : la “mal à dit “ est toujours l’expression ultime du corps pour nous montrer ce que nous refusons de voir ! C’est LE moment pour nous reconnecter au corps physique et changer ce qui doit l’être et ce qui peut l’être. Les problèmes de santé en général sont le signe de la vie qui nous pousse à prendre soin de soi. Quand ils apparaissent nous avons à nous interroger sur ce que nous vivons en nous le plus souvent et à modifier nos mécanismes de pensées.  Se mettre à l’écoute et au rythme du corps c’est se respecter.
  • se disputer avec quelqu’un : L’autre n’est que le miroir que l’univers place à notre portée pour que nous puissions nous voir tel que nous sommes. C’est au travers de l’autre que la vie nous montre nos dysfonctionnements. Essayons de ne pas tomber dans les émotions et ayons suffisamment de recul pour comprendre le signal. Soyons le changement que nous voulons voir. 
  • faire face à des dépenses imprévues : avons-nos des doutes en l’avenir, faisons nous confiance à la vie, vibrons-nous le manque ? Les dépenses imprévues sont la preuve de nos pensées de peur du manque, de pénuries et d’insécurité. Si nous vivons de l’insécurité matérielle dans notre réalité c’est que nous le vivons d’abord en nous, apprenons à se brancher sur une fréquence d’abondance plutôt que nous plaindre pour ce qui est. 
 
Si nous sommes amenés à vivre ce genre d’expériences,  la première chose à faire est de prendre conscience de ce qu’il se passe en vous et de ce que nous vivez.
La méditation peut-être un bon moyen pour revenir sur des situations et voir les choses avec détachement et sous un angle différent. Si nous comprenons comment nous fonctionnons alors, nous pouvons modifier nos comportements et nos attitudes.

Face à ce type de signaux, il nous est surtout demandé de nous réaligner sur une fréquence plus élevée, plus harmonieuse. 

Prenez alors un instant pour arrêter ce que vous êtes en train de faire. Ces signaux, nous demandent de nous recentrer, de revenir dans l’instant présent car dans l’instant tout est parfait et nous n’avons jamais besoin de plus ou d’autre chose.

 

Pour ajuster notre fréquence vibratoire, la respiration peut parfois même suffire, si cela est nécessaire on peut choisir de s’éloigner physiquement de la situation.
Dans tous les cas, procédez à plusieurs respirations, conscientes, calmes et profondes, Inspirez le calme et la paix et expirez les tensions. Et laissez la détente s’installer.

 

Puis portez votre attention au niveau du coeur et demander à vous connecter à l’énergie du coeur : “Je demande à me connecter à l’énergie du coeur” ( tout simplement !)

 

 
Le simple fait de se recentrer dans le coeur fait immédiatement cesser l’énergie négative. Au lieu de tomber dans le ressentiment et la négativité quand on rencontre ce genre de signaux, apprenons plutôt à les voir comme des coups de pouce de l’univers :
Le signal qu’il est temps de passer à autre chose et de modifier son mécanisme de pensée. Pensez que notre monde extérieur est une projection de notre monde intérieur !  
 

 

 

 


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://www.flore-power.fr
– que vous mentionniez mon nom en tant qu’auteur : Flore Power

 

 

Share Button


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *