LE TÉMOIGNAGE DE CHRISTINE

LE TÉMOIGNAGE DE CHRISTINE

Aujourd’hui, je partage avec toi le témoignage de Christine. Son histoire nous montre qu’il est possible de transformer en positif à partir du négatif et qu’il est toujours temps de reprendre son pouvoir personnel pour créer la vie que l’on souhaite !

Membre du groupe Vivre Bien, elle a su par un travail au quotidien se libérer de ses blocages et donner un nouvel élan positif à sa vie. Grâce aux défis proposés sur ma chaine elle a repris son pouvoir personnel pour vivre une vie en accord avec elle-même. Ce travail lui a permis de prendre conscience de sa force intérieure et lui a donné les ressources pour faire face aux épreuves de la vie.  

C’est en quelques mois à peine, que sa transformation s’est opérée dans la réalité ! Aujourd’hui, elle partage avec nous son histoire : 

“Bonjour à Tous, je me présente je m’appelle Christine, j’ai 47 ans et je vis à Montpellier.

A  29 ans, j’ai vécu ma première grande relation (qui a duré 9 ans) dans laquelle j’ai été trahie, trompée, blessée par la personne en qui j’avais le plus confiance. Les six années qui ont suivi cette rupture, ont été marquées par des relations vouées à l’échec, mais je n’en avais pas conscience. Je continuais de subir ces relations qui se répétaient encore et encore.  Dans tout ça, j’ai perdu totale confiance en moi, d’un côté je me refusais de vieillir, je n’acceptais pas mon âge et d’un autre, je ne sortais qu’avec des hommes plus jeunes que moi, sans comprendre qu’à un moment donné, nos objectifs de vie allaient prendre des chemins différents.

Et puis il y a eu en 2015 cette tragédie, ce bouleversement qui marquera à jamais ma vie : ma maman est décédée très brutalement : le genre d’évènement insurmontable qui vous fait sombrer encore et encore. J’ai vécu une descente aux enfers qui a duré plusieurs mois, jusqu’à ce jour où j’ai failli avoir un accident de voiture. Je ne sais pas comment, je suis parvenue à rattraper ma voiture dans un tête à queue. J’ai vraiment pris ça pour un signe d’alerte de la part de l’Univers ou de ma maman. En effet, je pense vraiment que des personnes sont là pour veiller sur nous, nous guider, nous mettre des alertes afin que l’on réagisse et qu’on ne se laisse pas emporter par le fond : des anges ? des membres de la famille ? je ne sais pas mais ce que je sais, c’est que j’ai toujours eu le sentiment qu’une personne veille sur moi depuis que je suis toute petite.

C’est ce moment qui m’a décidé à agir, ça a été un déclic : alors j’ai pris le “taureau par les cornes” entamant un travail personnel (j’ai fait de l’EMDR et de la sophrologie) ce qui m’a déjà aidé à relever la tête. Mais je n’étais pas pour autant sortie des répétitions de schémas amoureux : une personne toxique est revenue dans ma vie, et c’est reparti pour un tour. J’ai toléré l’intolérable, supporté l’insupportable, jusqu’au coup de grâce en septembre 2016. Ce jour où l’ex de cette personne est revenue dans sa vie et là il m’a piétinée, manquée de respect et ce, jusque sur mon lieu de travail. Je me suis rendue compte en fait que je n’ai été qu’un pion pour lui qu’il prenait et jetait à sa propre envie tel un gourou, un manipulateur.  J’étais alors au fond du trou, en arrêt de maladie et je ne voulais plus voir personne.
 
C’est un de ces soirs là, qu’une petite publicité sur Facebook m’a interpellé. C’était un défi d’EFT Positif, que proposait Flore Power, Thérapeute “La force est en vous” (avec les affirmations tirés du livre de Louise Hay). Ce défi m’a attirée et sans trop savoir pourquoi, j’ai cliqué pour indiquer que je participais au défi de 21 jours qui commençait quelques jours plus tard. Je ne savais pas encore que c’est ce défi qui allait tout changer ! 

Alors, j’ai visité la page de Flore et vraiment je m’y retrouvais, tout me plaisait et tout me parlait et c’est comme ça que je me suis prise au jeu, après tout qu’est-ce que je j’avais à perdre ? 
Je me suis d’abord entrainée pour me familiariser avec la pratique de l’EFT Positif  : à tapoter les points précis sur mon corps avant le début du défi.  
 
Quand le défi a démarré, je me souviens les premiers jours avoir eu des réactions bizarres, des rêves bizarres, des émotions bizarres, il se passait vraiment quelque chose en moi que je ne comprenais pas jusqu’au 10ème jour environ.
Au 21ème jour, fin du défi, c’est simple,  je n’ai pas pu m’arrêter. J’étais embarquée dans un engrenage où cette routine quotidienne me faisait un bien fou !  Et j’ai continué ce défi, que j’ai associé à d’autres défis de Flore. Il m’arrivait même d’en faire trois à la fois ! C’était devenu ma drogue quotidienne, mon soutien psychologique. Mon défi préféré restera toujours “La force est en vous” car c’est lui qui a été mon déclic, qui m’a faite reprendre confiance en moi et c’est lui qui m’a poussée à en faire d’autres encore et encore…

Et tous les soirs, j’avais mis en place un rituel et je m’endormais avec la méditation Ho’oponopono se pardonner. 

Au fur et à mesure de tous ces défis, de tout ce travail sur moi, j’ai senti que je changeais. Mon cerveau changeait, ma manière de voir les choses changeait, ma manière de fonctionner aussi, et le négatif se transformait en positif. Après le premier défi, ma transformation est allée relativement vite. En quatre mois déjà je me sentais beaucoup mieux et j’avais relevé la tête ! 

Et même si la vie ne m’a pas épargné, car un an après le décès de ma mère, ma soeur a déclenché un cancer agressif des ovaires avec métastases aux poumons et mon père, une semaine après ma soeur, on lui diagnostiquait un cancer de la prostate. Le point positif que je tirerais de cette triste maladie pour eux, c’est que comme ça leur est arrivé en même temps, ils ont été obligés de se soigner sans baisser les bras car chacun voulait se montrer fort pour l’autre. Après ces durs combats, aujourd’hui mon père est guéri malgré quelques effets secondaires de la radiothérapie encore présents. Ma soeur n’a plus de traitement depuis bientot deux ans, elle est suivie par une magnétiseuse et prend des plantes anti-cancéreuses. La maladie est là mais s’est mise en “sommeil”, même l’oncologue n’en revient pas ! C’est sa croyance à elle,  j’y crois aussi et en tout cas ça marche !
 
 
C’est grâce à ces défis, grâce à ce travail quotidien que je me suis accrochée, j’ai trouvé en moi la ressource nécessaire pour faire face (et j’ai évité la redescende aux enfers).  J’ai senti que j’avais cette force en moi qui me permettait de continuer à aller de l’avant malgré la situation. Avec le décès de ma maman, j’avais déjà appris à relativiser beaucoup de choses mais avec les défis de Flore, j’arrivais toujours à trouver le petit peu de positif même dans les pires moments.
 
 
Petit à petit, je me suis rendue compte aussi que j’avais “récupéré mon âge”, que j’avais enfin accepté qui je suis et où j’en suis dans la vie. Des choses se sont débloquées en moi, car les jeunes ne m’intéressaient plus et je commençais à regarder  “les hommes, les vrais !” J’étais enfin claire avec moi et avec l’idée que je ne voulais plus rencontrer un un homme “à sauver”. C’est comme ça que j’ai rédigé une lettre à l’Univers en parlant de l’homme que je voulais rencontrer.

Je reprenais confiance en moi. J’avais établi des objectifs et j’étais déterminée à rester focalisée dessus. J’ai mis un stop dans ma manière de vivre la vie et je me suis dit que moi aussi j’avais le droit de rencontrer un homme bien pour une relation normale avec qui je profiterai de la vie. J’ai pris conscience que j’avais le droit d’aimer et d’être aimée et que j’avais le droit aux bonnes choses ! J’ai alors fait mon cadre de visualisation en 2018 puis en 2019 pour matérialiser mon droit aux bonnes choses. Et quasiment tout ce que j’avais visualisé est arrivé ! (la guérison de la maladie de ma soeur et de mon père, rencontre de l’homme avec qui je partage ma vie, voyages, amis (car c’est dans ces moments difficiles que l’on voit les vrais amis), bonheur, joie, sérénité, vente de l’appartement)
 
Pendant ce changement, je me suis aussi sentie assez forte pour faire des choix, laissant quelques amies sur le bord de la route car nos chemins n’allaient plus dans la même direction.
 
Tous ces défis m’ont également permis de croire en l’Univers et sa magie. Grâce aux conseils de Flore, nous sommes arrivés à vendre un appartement dont personne ne voulait. Au travers d’un article où elle expliquait comment avoir débloqué la vente d’une maison, (voir l’article) elle m’a montré comment donner de l’amour à cet appartement pour qu’il puisse être ensuite aimé à son tour par une nouvelle personne ! Oui, ça peut paraitre fou mais pourtant ça a marché ! 
 
Aujourd’hui, je me sens bien, je ne fais plus de défi au quotidien parce que j’en ressens moins le besoin. J’ai un rituel de gratitude quotidien, une prière à l’univers  qui me permet de me placer sur la bonne fréquence chaque jour.
(ndlr : cette prière est vraiment géniale ! Merci Laure ! ) J’ai conscience que ça m’aide, que ça aide ceux autour de moi, comme mon père et ma soeur. 

Maintenant le bonheur est présent dans ma vie, l’Univers soutient chacun de mes pas et notre roue s’est enfin arrêtée sur le positif ! Bien sûr, tout n’est pas réglé et je conserve la tristesse de la disparition de ma maman, mais j’ai re- commencé à vivre. 

Pour conclure tout ça, je dirais que l’Univers a su me faire un signe au bon moment en mettant Flore sur ma route. J’ai su saisir ce signe et passer à l’action en réalisant tous ces défis qui m’ont permise de me sauver.
 
Pour tout ceux qui doutent encore, je confirme que l’on peut remonter la pente en renversant notre cerveau par la programmation mentale positive. Certes c’est un travail sur soi qui n’engage que soi, qui prend du temps, (pour ma part ça a pris un an et demi pour que je me sente bien) mais qui vaut vraiment le coup.  J’ai appris à prendre chaque jour qui vient comme du bonheur et à apprécier les petites choses. Tous les jours je fais le bilan positif de ma journée précédente et je remercie l’Univers.
 
Ah oui, je vous donne des nouvelles de ma vie sentimentale : j’ai enfin rencontré la personne idéale avec qui je vais faire un long bout de chemin, cette personne qui m’accepte telle que je suis, qui me prend avec mes défauts et mes qualités, et qui ne m’oblige pas à être quelqu’un d’autre !  Les mots qui me viennent sont ceux-ci ” J’ai enfin récupéré MA VIE “

 
Merci Flore !  Merci L’univers ! “
 
Christine 

 

Un grand Merci à toi Christine, d’avoir partagé ton histoire avec moi !

 Et si c’était toi le prochain ? 

 

 


Voir tous les autres témoignages 

 


 

Share Button


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *