LE TÉMOIGNAGE DE BABETH

LE TÉMOIGNAGE DE BABETH

Nous sommes de plus en plus nombreux, à reprendre notre pouvoir personnel pour créer la vie qui nous ressemble ! Il n’y a rien d’impossible pour celui qui le veut vraiment et c’est ce que l’histoire de Babeth nous prouve aujourd’hui !

Membre du groupe Vivre Bien, elle a su par un travail au quotidien se libérer de ses blessures et donner un nouvel élan positif à sa vie. Grâce aux défis proposés sur ma chaine elle a repris son pouvoir personnel pour amorcer une transformation tant bien physique que psychologique.  C’est avec patience et persévérance qu’elle a évolué vers une meilleure version d’elle-même, plus libre et tellement plus heureuse !  


Aujourd’hui, elle partage avec nous son histoire : 

Je m appelle Babeth Fortunato j’ai 52 ans je vis à Toulouse depuis fin juillet 2019. J’ai connu le groupe en octobre 2017, sur YouTube complètement par hasard (rires) 
Je suis née par accident, je le sais, parce que ma mère n’arrêtait pas de me le dire et donc, je me suis construite sur cette idée. J’avais 7 ans, quand j’ai subi des abus sexuels par mon beau-père qui était flic, abus qui auront duré 10 ans. Mon enfance n’a été que souffrance, j’ai grandi sous l’emprise d’une mère et d’un beau père manipulateurs et violents.
Je me suis mariée et j’ai eu deux garçons. Je pense que nous répétons les schémas, car j’ai aussi vécu cette emprise dans mon couple avec un mari alcoolique pendant 10 ans.  Le divorce s’en est suivi. Je me suis retrouvée seule avec mes deux garçons qui avaient 6 et 3 ans.  Le plus petit est porteur d’un handicap (déficient intellect modéré) Je les ai élevé seule. Les années sont passées et je me suis vite oubliée, prise par ma vie de maman solo.  J’ai longtemps enchainé les petits boulots sans vraiment d’intérêt : il fallait bosser ! 

J’ai vécu plusieurs périodes de dépression notamment en 2000 et en 2013 avec un burn-out au travail (j’étais télé-conseillère)  j’avais accumulé tellement de pression, de souffrances en moi, que je ne trouvais pas le sens de la vie. A vivre des angoisses de ne pas y arriver et à voir le négatif constamment.  Je vivais par procuration pour mes enfants, et puis ils sont devenus grands, majeurs et indépendants.

La maladie étant là pour obscurcir mon quotidien : L’obésité, le diabète, les problèmes de tension plus les douleurs dûes au surpoids m’ont enfermé dans une routine sans issue et sans intérêt. Ma mère continuait à me maintenir sous son emprise toxique. J’étais complètement bloquée dans cette situation ” Je ne pouvais rien dire, enfin je ne disais rien parce que j’avais peur d’être une vilaine fille aux yeux de ma famille.” 

Puis, il y a eu le ras le bol de cette vie monotone que je subissais. J’avais, dans mon entourage des personnes qui avaient fait le choix de la Sleeve (pratique chirurgicale qui consiste à réduire le volume de l’estomac) Il m’a fallu six mois pour me décider et en parler à mon médecin. C’est là que la machine s’est mise en route ! 

Octobre 2016, début du parcours de 18 mois avant la chirurgie bariatrique : reprise de sport intensif, rééquilibrage alimentaire, suivi psychologique.   Le suivi psy m’a fait tout ressortir depuis l’enfance, toutes mes émotions refoulées : honte, culpabilité, peurs. Pour que mon opération fonctionne, je devais me débarrasser des démons qui me hantaient depuis ma naissance. Alors, j’ai décidé de me libérer du problème avec ma mère: j’ai écrit une lettre de 5 pages à celle qui m’avait tant fait de mal, j’ai vidé mon sac, exprimé mes souffrances en lui rendant ce qui lui appartenait. (mon beau-père étant décédé) 

C’est à ce moment là, que Flore est entrée dans ma vie avec ses vidéos d’EFT Positif, j’ai entamé un travail avec le Ho’oponopono, où j’ai versé toutes les larmes que je ne m’étais jamais autorisées, vivant plusieurs libérations profondes. 
Et puis rapidement de petites choses ont commencé à se manifester dans ma vie : je gagnais un concours organisé par Flore, où j’ai remporté une pierre de gratitude avec inscrit dessus “MIRACLES” . Un signe encourageant de l’univers ?  
(À cette période là, j’ai aussi gagné à d’autres concours, un soin du corps aux pierres chaudes et un chariot de courses à Super U et ça en 3 mois à peine)

J’ai commencé à regarder la vie différemment, je la voyais différemment et elle devenait positive.  J’ai suivi sur le groupe les différents défis collectifs de 21 jours que Flore nous propose. C’est ce qui m’appris à être persévérante dans le travail sur soi.. De là même à en devenir accroc (rires) 

Je me suis vraiment prise au jeu, avec un petit pas chaque jour, la rédaction les chèques d’abondance, du parchemin de gratitude chaque mois, du travail avec les affirmations positives à l’EFT ainsi que les soins à distance auxquels je participe de temps en temps.

C’est ma manière de vivre la vie qui a complètement changée : je me suis ouverte à la méditation, à la relaxation, la sophrologie.  J’ai pratiqué l’hypnose, les méthodes d’ancrage ainsi que le Reiki.  Je me suis ouverte à tout ce que la vie plaçait sur mon chemin, pour mon plus grand bien !

Et surtout, j’ai appris à mesurer et à apprécier ce que j’avais déjà. A pratiquer la gratitude pour tout ce que la vie m’offrait chaque jour. Je me suis mise à fonctionner différemment, à vivre la vie différemment, à ressentir différemment. Le matin, je me réveillais positive avec l’envie de faire les choses et avec le groupe, la voix de Flore me boostait au quotidien.  J’ai mis en place tous les outils qu’elle met à notre disposition ( lettres de libération, bonhommes allumettes, le verre d’eau…)

Aujourd’hui, je tire un bilan très positif de mon expérience avec le changement, non seulement je me sens différente mais aussi encore plus forte. Mon opération a été une réussite et j’ai perdu près de 40kilos ! C’est une véritable re-naissance ! 

Grâce à ce travail sur moi, j’ai réussi a couper les liens avec ma mère et pour même si pour le moment, je ne suis pas encore capable de lui pardonner, j’ai avancé grâce aux constellations familiales, à la régression, aux libérations avec le Ho’oponopono.

Et puis, j’ai trouvé le courage de quitter ma Touraine natale. Depuis le mois de juillet 2019, je suis installée à Toulouse pour me rapprocher de mon fils aîné et ma petite fille d’un an. Quel bonheur que celui d’être grand-mère !  

J’ai trouvé un logement provisoire et rapidement du travail : je suis AESH (accompagnant d’enfant en situation de handicap) je m’occupe d’enfants porteurs d’handicap dans les écoles, et c’est quelque chose qui me plait beaucoup. 
J’ai réussi à trouver un ESAT ( entreprise spécialisée dans l’ accompagnement au travail)  pour mon plus jeune fils. 

À présent, je vais mieux, certes le travail n’est pas terminé, le pardon est un chemin long et difficile, mais j’aborde vraiment la vie différemment.

Parfois, je me dis qu’il me manque juste le merveilleux chéri de mes rêves et puis je me ravise (rires) Néanmoins, j’aborde les choses différemment, car j’arrive à me dire que j’y ai droit, je commence à croire que ça puisse m’arriver ! 

J’ai, à mon tour l’envie d’aider les autres pour transmettre ce qui m’a permis de vivre cette transformation tant bien physique avec ma perte de poids et la reconnexion à mon corps que psychique avec tous ces poids que j’ai réussi à lâcher pour devenir plus libre.  J’ai envie de dire aux autres que c’est possible pour eux aussi, alors j’ai créé un groupe avec des personnes de Toulouse, pour faire des rencontres et partager autour du bien-être. Et je me suis engagée en tant que bénévole dans une association de jeux de société de ma commune. 

Alors oui, il m’a fallu un peu de temps pour transformer les choses mais je me suis prouvée que ça fonctionnait avec de bons outils, de la patience, de la persévérance et une bonne dose de lâcher-prise !

A ceux qui doutent encore de leur pouvoir personnel, j’aimerais vous dire d’oser dépasser vos peurs et vos limites. Oui, le positif attire le positif. Commencez par remercier chaque jour, remerciez pour le simple fait d’être vie. Trouvez le courage de sortir des emprises et osez couper les liens toxiques des relations qui vous étouffent. Écoutez votre coeur, écoutez-vous, écoutez les conseils des âmes bienveillantes autour de vous.  La vie est belle tout compte fait.  Croyez en vous, car chacun est le seul maitre de sa vie. 

Quant à toi Flore tu as ta place dans mon coeur pour l’Infini ! 

Merci la vie, Merci Univers infini ” 

Babeth

Un grand Merci à toi Babeth, d’avoir partagé ton histoire avec moi !

 

Et si c’était toi le prochain ? 

Tu suis le groupe, ma chaine YouTube ou le blog et tu as mis en application ce que je propose, tu as obtenus des résultats significatifs et amorcé de grands changements ? Tu souhaites à ton tour, inspirer les autres et partager ton histoire ?
Contacte-moi sans plus attendre ! 


Voir tous les témoignages 

Share Button


4 thoughts on “LE TÉMOIGNAGE DE BABETH”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *