LA LÉGENDE DU PETIT COLIBRI

LA LÉGENDE DU PETIT COLIBRI

Au 01er aout 2018, était le jour du dépassement mondial, jour où l’humanité a dépensé l’ensemble des ressources que la Terre peut générer en une année.
Plutôt que de ne rien faire face aux problèmes environnementaux (ou autre) et penser que la solution viendra de l’extérieur et des autres, il est évident que chacun peut agir à son niveau par des gestes simples, dans la consommation au quotidien.

 

Ne pas laisser couler l’eau inutilement, ne pas laisser les prises branchées à vide, les lumières et les postes allumés sans raison…
Cela va d’apprendre à consommer différemment en changeant nos habitudes ici et là, ou encore diminuer nos productions de déchets jusqu’à notre manière de jouir de ce que nous avons déjà. Utilisons-nous les énergies avec justesse et équilibre ? 

 

Pour que les choses changent à plus grande échelle, il est essentiel que chacun d’entre nous fasse sa part, à son petit niveau et devienne plus conscient de son mode de consommation. Ce n’est pas parce que nous vivons dans l’abondance et que nous avons tout ce qu’il nous faut quand il le faut,  que nous devons gaspiller et distiller les énergies sans aucune conscience.


Au delà de la “dette énergétique” que nous contractons envers l’univers en faisant un usage irrespectueux des énergies et puisque tout ce que nous émettons dans l’univers, nos actions et intentions nous reviendrons par l’effet boomerang de la loi de l’attraction. Ainsi nous attirons à nous le manque de respect et les abus en tous genre.
Voir la vidéo sur le respect des énergies ici 


Cette légende amérindienne bienconnue, nous enseigne et nous rappelle aujourd’hui que c’est à chacun d’agir d’où il se trouve, avec ses compétences, avec ses possibilités  : 

 

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »
« Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part » .
Source : http://aupetitcolibri.free.fr/NOTRE_PROJET/legende_amerindienne.html

 

Alors, vous aussi, réveillez le colibri qui sommeille en vous et au lieu de fermer les yeux sur ce qu’il se passe autour de vous, faites ce choix conscient en bienveillant d’entrer dans la danse et de faire votre part. Ce sont de petites actions concrètes qui misent bout à bout peuvent faire de grands changements ! 

La Terre compte sur vous !

 

 

 

 

 


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://www.flore-power.fr
– que vous mentionniez mon nom en tant qu’auteur : Flore Power

 

 

Share Button


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *